Mon véhicule
Rabais de 20$ sur achat de 4 pneus  Voir details

Types de valves TPMS

Les types de système de contrôle

Il existe deux types de TPMS: les TPMS indirects, ainsi que les TPMS directs.

Les TPMS indirects:

Les TPMS indirects utilisent les capteurs du système antiblocage des roues (ABS) pour évaluer la pression approximative des pneus. Le principe d’utilisation du système ABS est fondé sur le fait que si un pneu se dégonfle, il aura un plus petit diamètre, faisant en sorte que sa vitesse angulaire sera plus grande que celle des pneus qui sont bien gonflés. Comme ces TPMS ne peuvent pas procurer la valeur exacte de la pression des pneus et qu’ils se basent sur la pression de chacun des pneus, par rapport à l’ensemble des autres, ils sont considérés comme indirects. C’est l’ordinateur de bord qui interprète si un pneu est en sous-gonflage, et qui en avertit le conducteur.

Une fois la pression des pneus remise adéquatement après un sous-gonflage, il faut environ 20 à 60 minutes de conduite pour que le système réapprenne les nouveaux paramètres et qu’il devienne complètement actif.

Les TPMS directs:

Les TPMS directs mesurent la pression des pneus grâce à des capteurs de pression installés directement dans les pneus. Ces capteurs mesurent la pression à l'intérieur du pneu et transmettent l'information à l'ordinateur ou aux instruments de bord de la voiture. Contrairement aux systèmes indirects, ces capteurs peuvent aussi mesurer les températures à l'intérieur des pneus. Ils transmettent en temps réel les pressions à chaque emplacement, que la voiture soit en mouvement ou à l'arrêt.

Comme ils sont situés à l’intérieur des pneus, ils peuvent fonctionner à piles ou par un système d’électricité à induction électromagnétique, prévenant la courte durée de vie des TPMS piles. Ceux-ci permettent d'augmenter la fréquence de transmission des données et de réduire le poids du capteur. Également, le fait qu’ils soient situés dans le pneu, ou à l’extérieur sur la valve, les expose à un plus haut risque d’être endommagés. Il est donc possible qu’après un lourd impact d’un pneu (dans un nid-de-poule par exemple), le TPMS soit déprogrammé ou encore défectueux si l’impact est trop violent.

Capteurs d’origine et universels

Capteurs d’origine

Ces capteurs sont préprogrammés avec les paramètres spécifiques au véhicule auquel ils sont destinés. Ils n’ont pas besoin d’outils supplémentaires afin d’être reliés au véhicule. Par contre, si les garages ou les détaillants voulaient en procurer à leurs client, il faudrait qu’ils aient en inventaire plusieurs types de TPMS pour tous les véhicules différents, ou presque, par lots de 4. Heureusement, la plupart des détaillants utilisent des TPMS programmables universels qui peuvent être programmés pour n’importe quel véhicule.

Capteurs universels

Tel que mentionné plus haut, les capteurs universels sont tous les mêmes. Ils ont la même forme et sont offerts en version 433 MHz ou 315 Mhz, dépendant de la fréquence utilisée par le véhicule. Principalement, les TPMS universels ne sont que valves standards reliées à un système électronique.

Avant que le pneu soit monté sur la roue, la valve TPMS est programmée par une machine selon le véhicule sur lequel les roues seront posées. Une fois que les TPMS sont programmés pour le véhicule, ils sont prêts être reliés à celui-ci. Cependant, ces capteurs programmables nécessitent un outil de programmation supplémentaire qui sert à calibrer le capteur aux spécifications du véhicule.

Cet outil permet de configurer l’ordinateur de bord du véhicule afin qu’il puisse reconnaître le signal envoyé par les TPMS nouvellement programmés.

Chez PMCtire, nous utilisons les TPMS universels ITM, qui nécessitent un outil de programmation appelé OBD II. Veuillez noter que tous les véhicules n’ont pas le même système de réapprentissage des codes de TPMS. Certains véhicules font la reconnaissance par eux-mêmes, simplement en roulant. Par contre, d’autres marques telles que Toyota, Lexus ou Honda risquent de nécessiter l’utilisation d’outil OBD II afin que la voiture puisse reconnaître les capteurs. Il est donc important d’aller dans un garage qui est équipé de cet outil, sinon le concessionnaire vous dira que les TPMS sont défectueux ou qu’il n’a tout simplement pas de TPMS, car la plus grande majorité des concessionnaires n’est pas équipée pour programmer des TPMS universels.

Flèche remonter au haut de la page