Mon véhicule
La façon simple d'acheter vos pneus et roues en ligne

Synchronisation TPMS

Comment le véhicule se liera-t-il aux nouveaux capteurs?

Une fois les nouveaux capteurs TPMS installés sur vos pneus, votre véhicule doit détecter les capteurs et une liaison de communication doit être établie entre les capteurs et le dispositif de lecture. Cette opération doit se faire afin que l'unité centrale de traitement des données du TPMS soit activée chaque fois qu'un nouvel identifiant de capteur est généré ou après un changement de la position du capteur sur la roue.

En fonction de la marque, il y a trois types d'apprentissage qui permettent au véhicule de reconnaître les nouveaux capteurs et de s'y synchroniser :

  1. Autoformation / Autoapprentissage – Dès qu'il est conduit pendant 10 min entre 35 et 100 km/h, le véhicule lit les capteurs automatiquement. Le témoin d'alerte du TPMS s'éteint alors automatiquement, une fois tous les capteurs lus. Il en est ainsi pour les véhicules de marque Mercedes, Volkswagen, Ford, Mazda et Hyundai.
  2. Apprentissage manuel / Réapprentissage à l'arrêt – Il s'agit d'une procédure fixe avec un outil d'activation qui ne nécessite pas de conduire la voiture; c'est plutôt une série de manoeuvres (pouvant inclure des embrayages, démarrages et même des coups de klaxon) à faire dans un ordre précis. Cette procédure spécifique au véhicule peut être trouvée dans le manuel de l'utilisateur. La plupart des véhicules de marque Audi, Mercedes, BMW et Porsche fonctionnent ainsi.
  3. Interface de diagnostic embarqué (OBD-II) / Réapprentissage programmé – Les capteurs se synchronisent en établissant une connexion avec l'interface de diagnostic embarqué. C'est de cette façon que la synchronisation doit être effectuée pour la plupart des modèles de véhicules de marque Toyota, Lexus et Nissan.
    Notez que l'OBD-II peut aussi utilisé à des fins de diagnostic quand le témoin d'alerte du TPMS s'allume.

Si la programmation des capteurs n’est pas menée à terme ou qu’elle n’est simplement pas effectuée, il peut en résulter des indications de pression incorrectes et une défaillance du système. Chaque constructeur a une procédure de réapprentissage fixe pour le TPMS qu'il faut suivre à la lettre pour garantir le bon fonctionnement du système.

Il est à noter que pour les véhicules de certains fabricants, le fait d’avoir des TPMS défectueux ou non programmés peut non seulement ne pas vous indiquer la pression et la température des pneus, mais peut engendrer la désactivation du système d’antipatinage ou ABS.

Témoin d’alerte dans le tableau de bord

Si le témoin s’allume et reste allumé lorsque vous roulez :

Il y a au moins 1 pneu dont la pression d’air n’est plus celle recommandée. Assurez-vous que la pression soit rétablie dans tous les pneus, le témoin s’éteindra par la suite.

Si le témoin d’alerte du TPMS clignote :

Ceci indique que la pression de vos pneus s'approche de la limite inférieure (20 % en dessous de la pression normale). Ceci arrive généralement quand la pression change à cause des variations de la température ambiante.

Si le témoin clignote au démarrage de la voiture et reste allumé lorsque vous roulez :

Il y a un ou plusieurs des capteurs TPMS qui font défaut. Assurez-vous de démonter le pneu, de retirer le TPMS défectueux et de confier dès que possible votre véhicule à votre spécialiste TPMS pour corriger les défauts. Par souci de précaution, en cas de défaut du TPMS, contrôlez la pression de vos pneus manuellement avant de rouler.

Ce que le TPMS ne vous dit pas

Le TPMS ne sert qu’à vous avertir en cas de sous-gonflage des pneus et non pas de surgonflage... Les effets de pneus surgonflés sont principalement ceux-ci :

  • Les bosses et les creux de la route sont plus sensiblement détectables.
  • La bande de roulement des pneus s'use plus vite, surtout en son centre.
  • Le véhicule se comporte mal en raison de l'adhérence réduite des pneus.
Remonter au haut de la page